Tournai, capitale belge de l’Unicef en 2013-2014.

TOURNAI – En raison notamment de son investissement pour les enfants de Haïti en 2010, Tournai a été désignée comme «ville de solidarité Unicef 2013-2014».

 

Ambassadrice de l’Unicef au même titre que Justine Henin, Axel Red pourrait bientôt venir à Tournai.
Ambassadrice de l’Unicef au même titre que Justine Henin, Axel Red pourrait bientôt venir à Tournai.

 «Après la ville flamande de Saint-Nicolas, Tournai vient d’être désignée par Unicef Belgique ville de solidarité Unicef 2013-2014. Deux axes définiront notre programme d’actions: la sensibilisation de la population aux droits de l’enfant et la collecte de fonds pour réaliser ses missions sur le terrain.»

Tel est l’essentiel d’une lettre envoyée fin juillet, par la Ville de Tournai, à quelque 300 associations, entreprises, institutions et services-clubs locaux, auxquels il est demandé de participer à ce projet. Celui-ci débutera en septembre et se clôturera le 20 novembre 2014, quand on fêtera le 25e anniversaire de la Convention des Nations-Unies des droits de l’enfant.

Nous avons rencontré Christophe Lison, chargé de la coordination du projet.

Comment devient-on « ville de solidarité Unicef » ?

Depuis deux ans, Unicef Belgique approche les villes moyennes en leur demandant de poser leur candidature. En 2012-2013, on s’était adressé aux communes flamandes et c’est Sint-Niklaas qui avait été désignée. Pour 2013-2014, on a contacté des villes wallonnes et c’est Tournai qui a été choisie. Unicef Belgique avait apprécié notre initiative de 2010, quand nous avions organisé un Festival Haïti «Tous en cœur», qui avait rapporté 13 000 €, dont 50 % avaient été attribués à l’Unicef. Nous avons aussi été questionnés sur notre investissement en matière de coopération au développement et de droits des enfants. Nous avons expliqué que nous organisons une Semaine de la solidarité internationale et que, dans le cadre de notre jumelage avec Bethléem, selon le vœu des associations membres de la commission communale de solidarité internationale, il a été décidé d’aider les enfants et les personnes handicapées de Palestine, pendant six ans, la Ville apportant une somme de 15 000 € chaque année.

Avez-vous déjà une idée de ce que vous allez faire d’ici fin 2014 ?

Nous attendons les réponses aux courriers que nous avons envoyés fin juillet pour élaborer un programme. Les fanfares de Templeuve et d’Esplechin, qui s’étaient mobilisées pour Haïti, nous ont déjà fait savoir qu’elles proposaient d’attribuer à Unicef Belgique les bénéfices d’un concert de musiques militaires grand-ducales qui sera organisé en avril 2014 à l’église de Templeuve. Pour le reste, les idées ne manquent pas: sensibilisation dans les écoles, caravane dans les villages pour encourager les parrainages d’enfants, soirée entreprises avec le spationaute belge Frank De Winne, augmenter de 50 cents le prix d’entrée dans nos musées au profit de l’Unicef, proposer à nos écoles artistiques de réaliser des œuvres et de les vendre aux enchères, présence de stands Unicef dans toutes nos grandes manifestations, marché de Noël alternatif, présence de Justine Henin – ambassadrice Unicef – dans l’un de nos clubs de tennis etc.

Savez-vous déjà à quoi serviront les fonds récoltés sur Tournai ?

La Ville va devoir choisir un pays où seront envoyés les fonds. Ce sera sans doute le Congo, sachant que la Province du Hainaut et la mutualité chrétienne s’investissent déjà au Sud-Kivu, et que nous ne voulons pas nous éparpiller. En 2012-2013, Sint-Niklaas avait récolté 120 000 €.

L’avenir, François descy

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s